La réalité de Noël sans les enfants

Noël sans les enfants

Noël sans les enfants, c’est un peu comme une nuit sans étoiles. On a un peu du mal à l’imaginer quand on n’est pas encore divorcé. Mais c’est une réalité qui nous rattrape très vite une fois la séparation consommée.

La magie une année sur deux

L’année où nous nous sommes séparé, je n’ai pas eu mes enfants pour Noël. Je ne me rappelle plus comment j’ai fait ce choix mais ça s’est passé comme ça. Sans doute au hasard du calendrier ou parce qu’il fallait faire un choix. Je dois dire qu’on n’est pas préparé à passer Noël sans les enfants. Mais une fois l’alternance enclenchée, on ne revient plus en arrière. La magie n’opère plus où alors, une année sur deux.

Nous sortons de la période des fêtes et cette année, je n’ai pas eu la chance d’avoir les enfants pour fêter Noël. J’ai aussitôt décidé de prendre la plume, ou plutôt le clavier, pour écrire sur ce sujet. On n’y pense jamais quand tout va bien mais pour énormément de personnes, dont les papas divorcés, ce n’est pas tout à fait la même histoire.

christmas photo

 

La fête des enfants

Noël, c’est la fête des enfants par excellence. Le conte de Noël créé par Coca Cola, sublimé par Disney et les contes de fées. C’est aussi pour d’autres la fête d’un autre enfant, dans une grange, qui changera le monde à jamais. Chacun y trouve sa préférence/référence mais les enfants restent sans conteste le centre des célébrations.

On leur offre des cadeaux, on prépare les chaussettes géantes, sans oublier nos petits souliers comme dans la chanson ! Les boîtes de chocolats sont de sorties et on prépare une table bien décorée pour partager un moment magique avec sa famille.

christmas photo

 

L’esprit partagé

Le hic c’est quand la famille n’est pas là en entier. Pour ma part même si toutes les conditions sont réunies, les personnes, les cadeaux, les mets succulents… Mes pensées ne peuvent s’empêcher de vagabonder. Je pense à mes enfants car c’est leur fête, leur moment de l’année où tout devient possible et c’est aussi un peu grâce à nous, parents que la magie opère.

Nous perdons donc ce rôle une année sur deux. Une année sur deux au chômage partiel. On se rattrape bien quand ils reviennent pour célébrer en retard cette belle fête. Mais ce n’est pas pareil. Noël c’est le 24 décembre au soir avec le réveillon et le réveil le matin avec l’apparition des cadeaux au pied du sapin.

Je dois dire que du fait que j’ai refais ma vie, cette souffrance s’est atténuée. J’ai eu un troisième enfant qui est présent à temps complet. Cela compense l’absence des deux premiers mais cette souffrance n’a pas disparu totalement et c’est normal.

noel photo

 

Que dire de plus ?

Je me rappelle mon premier Noël sans mes enfants et mon cœur n’y était pas du tout. Pas toute la soirée du réveillon heureusement mais aux moments clés, l’absence des enfants a rempli mon cœur de lourdeur et de tristesse. Si vous n’avez pas encore passé un Noël sans vos enfants, préparez vous à cette fatalité. Ce n’est pas réjouissant mais c’est comme cela.

C’est une souffrance qui est difficile à accepter, comme celle de ne pas pouvoir lire une histoire ou coucher ses enfants tous les soirs. Ou alors souhaiter un joyeux anniversaire au réveil de votre enfant le jour J.

Pour terminer, je vous dirai que si vous êtes dans ce cas là, vous n’êtes pas seul. Soyez bien entouré pendant cette période de fête pour compenser au mieux Noël sans les enfants. Partagez vos sentiments avec vos proches, ils sont aussi là pour vous. Je vous souhaite de pouvoir adoucir ce manque au plus vite dans votre vie. Surtout ne restez pas tout seul dans votre coin.

Et pour terminer, faites un réveillon bis quand vous récupérer vos enfants si vous le pouvez. Faites cet effort, vos enfants s’en souviendront et vous en remercieront car eux aussi, quelque part, souffre de votre absence en ce moment de l’année.

 

Et vous, comment vivez vous Noël sans les enfants ? Est ce difficile ? Avez vous des trucs à partager pour vous sentir moins triste ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.