Comment protéger votre argent avant de divorcer

Comment proteger son argent

Quand on se sépare, qu’on divorce, il y a vraiment un sujet qui peut fâcher et déclencher l’apocalypse. C’est bien entendu l’argent… Voici quelques conseil pour savoir comment protéger votre argent.

Comment protéger votre argent en cas de divorce

Je ne sais pas pour vous mais pour moi ça a été facile : il n’y en avait plus ! Mais cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas faire attention quand même. Je dis ça car aujourd’hui, le fonctionnement de de notre société fait que l’on peut acheter à crédit. C’est génial ! On n’a pas d’argent mais on peut repartir du magasin avec l’objet de notre besoin ou de notre désir.

 

Oui mais il y a un hic…

 

Protéger votre argent avant le divorce

 

Ce hic, c’est que même si vous n’avez plus d’économie, comme dans mon cas, vous devez avoir un élément central en tête. C’est vraiment bête et ça n’est valable que dans un cas de figure. Ce cas de figure c’est d’avoir un COMPTE JOINT. Alors le plan « foireux », c’est si votre ex fait des achats (ou vous) avec prélèvement sur le compte joint et que cela vous endette.

La conséquence de cela c’est que, de part votre contrat de mariage, vous êtes solidaire de la dette.

 

Il y a d’autre pièges à éviter quand on débute une procédure de divorce, je vous invite à ne pas les laisser de côté mais d’y prendre bien garde.

 

Priorité number #1 Eviter les ennuis

Il y a donc un moyen simple de s’en sortir et d’éviter de tomber dans ce travers. Parce que si ça vous arrive, vous n’allez pas être content d’être forcé de payer. Cela va générer des tensions, des conflits et brouiller encore plus votre relation avec votre ex. Les conséquences seront mauvaise pour votre avenir, pour celui de vos enfants. Mon souhait est que vous évitiez à tout prix de dégrader inutilement votre relation avec votre ex. Parce que comme je l’ai déjà relaté dans cet article, vous avez des enfants en commun, elle vous suivra donc toute votre vie. Vous avez un lien qui ne peut être brisé : vos enfants.

 

La bonne entente

Premier conseil avant de passer au mode sans retour arrière. Si vous avez des économies et que vous en avez besoin. Je pense notamment pour un déménagement, pour payer votre avocat, pour équiper votre futur logement…

Ce conseil ne vaut que si vous avez en face de vous une personne intelligent, qui sait se projeter et qui aura les mêmes besoins que vous. Si ce n’est pas le cas, ne faite pas ça.

 

Protéger votre argent avant le divorce

 

Mon conseil est de discuter de ce que vous voulez faire de ces économies pour vous les partager avant que quelqu’un d’autre ne décide pour vous de ce qu’il adviendra de cet argent.

 

Dans mon, je n’avais plus d’économie car j’avais tout dépensé dans le sauvetage de mon couple mais si j’en avais encore eu, j’aurai sans doute tout perdu. Mon ex femme avait l’aide juridique donc zéro euro à dépenser pour sa procédure. Le juge aurait tout simplement pu (c’est du conditionnel) décidé d’octroyer les économies « gelées » à la banque à mon ex femme au titre de l’indemnité compensatoire. C’est une hypothèse certes, mais ça arrive…

 

Donc si vous arrivez à vous entendre sur le partage de cet argent selon vos modalités, vos critères de décisions, c’est mieux.

 

Protéger votre argent avant le divorce

 

Si vous n’êtes pas dans ce cas là, pour éviter la fuite des capitaux et laisser le juge la lourde tâche de trancher sur le partage (équitable ou pas) de vos économies, vous devez en passer par la banque. Je vous livre une petite check liste pour ne rien oublier. Le mieux étant de contacter votre banque, d’obtenir un rendez vous et de poser toutes vos questions. Vous pourrez agir en toute connaissance de cause.

 

Télécharger la checklist des actions à entreprendre pour protéger votre argent avant de divorcer

 

Je résume les risques encourus si vous ne faites rien : En cas de dettes partagées, si le compte joint est déficitaire ou s'il y a des crédits en cours, vous serez co-responsable et devrez vous acquitter de votre part du remboursement. Même si ce n'est pas de votre fait.

 

Les bons réflexes côté banque pour protéger votre argent

 

Solidarité de compte à retirer

Désolidariser le compte joint vous permet de vous prémunir de ce genre de situation. Pour les explication techniques, contacter votre banquier mais ça ressemble à cela : Le conjoint ne peut plus rien faire sur le compte (et vous aussi) sauf si vous êtes d'accord tous les deux et en faite la démarche ensemble à la banque (avec signature de chacun).

 

Compte joint à fermer

Fermer le compte joint reste le plus efficace mais l'étape de désolidarisation est nécessaire pour stopper toutes tentatives de retrait, d'achat qui viendraient polluer vos démarche de clôture. Par contre, vous ne pourrez le fermer que lorsque plus aucune opération n'est en cours : Prélèvements automatiques, cartes rendues, chéquiers rendus...

Protéger votre argent avant le divorce

 

Vérifier les procurations

Vous n'y pensez pas souvent mais sur votre compte personnel, il est fort probable que vous ayez donné procuration à votre conjoint. En cas de pépin, c'est souvent plus facile de s'en sortir (en temps normal) mais cette prévoyance n'a plus lieu d'être lorsque vous êtes séparé. Retirez là.

 

Compte des enfants

A condition que vous ayez prévenu la banque de votre situation (procédure de divorce ou séparation), celle-ci va bloquer les opérations de retrait ou de mouvement sur les comptes des enfants. Si les parents manifestent la volonté de faire des mouvements (retrait), la banque est en droit de demander l'avis d'un juge des tutelles. Je dis cela car on a déjà vu des parents piller les économies de leur enfants... Ne soyez pas choqué, c'est juste la réalité.

 

Protéger votre argent avant le divorce

 

Votre épargne

Pour l'épargne, vous ne sera pas épargné (désolé fallait que je la fasse). Tout va dépendre de cotre contrat de mariage. Malheureusement, comme la plupart de gens (dont moi), vous avez été idiot et n'avez pas opté pour le contrat de mariage ! Ce qui revient à dire que l'épargne appartient à la communauté et sera divisée ou attribuée par le juge à qui de droit selon sa volonté. Fin de l'histoire.

 

 

  Découvrez les 7 erreurs à ne pas commettre avant de divorcer

 

 

 

Conclusion

Pour résumer,  pour protéger votre argent vous devez agir intelligemment. Avant tout il faut déterminer vos besoins en matière de trésorerie. Ne pas oublier les coûts de procédure mais surtout vos besoins après la séparation de biens effectuées. Qu'allez vous devoir acheter pour vous équiper et quel est le budget approximatif pour tout cela.

 

C'est en tout cas une réflexion que vous vous devez d'avoir en premier car après c'est souvent trop tard. Et si madame (ou monsieur) demande une prestation compensatoire, vous pourrez dire adieu à cet argent qui vous servira à payer votre du. J'insiste sur ce fait car cela arrive très souvent. Le cas classique qui reste très ancré dans notre société est que monsieur travaille plus (gagne plus) que madame, qui elle, s'occupe plus des enfants.

 

Même si vous trouvez cela injuste, que vous avez contribué beaucoup plus à l'épargne du foyer que madame, vous allez perdre cet argent.

 

J'espère que cet article aura la vertu de vous mettre en garde, d'agir pour le mieux et éviter de vous retrouver sans ressource. Si vous voulez en savoir plus, j'ai créé un petit guide qui vous permettra d'éviter 7 erreurs que vous ne devez absolument pas commettre avant de débuter votre divorce.

 

Télécharger la checklist des actions à entreprendre pour protéger votre argent avant de divorcer

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *