Gestion des conflits #2 – A qui avez vous à faire ?

Dans la première partie de cette série d’articles sur la gestion des conflits, nous avons vu comment faire un état des lieux de votre situation. Avançons un peu plus loin et analysons avec attention à qui nous avons à faire. Prenons un peu de recul.

Quelles sont les forces en présence ?

Dans une situation de conflit lié au divorce, il convient d’être prudent. Nos sentiments vont inlassablement nous pousser vers la réaction et agir avec un réflexe d’auto défense. Tu me baffes, je te baffe en retour et le cercle vicieux est enclenché. Cela cause généralement des dégâts dont les conséquences peuvent aller très loin. Et tout le monde y perd, surtout nos enfants.

risk photo

Avant d’aller au coeur de la bataille, il est vital de regarder qui nous avons en face de nous. Si le combat semble déséquilibré ou non. Si un adversaire n’en cache pas un autre. Par moment, en période de conflit vous pouvez penser que votre ex conjoint est la seule cause de vos soucis mais après coup, vous vous rendez compte que sa famille ou ses amis étaient là pour l’exciter contre vous d’avantage qu’elle ne l’aurait été seule.

Donc premier conseil de cet article sur la gestion des conflits : faite le tour des forces en présence. Regardez autour du sujet tous les acteurs qui potentiellement amènent un conflit à un niveau supérieur.

 

Suivez ces 6 étapes pour apaiser les conflits avec votre ex

 

Analyses des qualités et des défauts

La deuxième étape est surement la plus importante. Une fois que vous avez fait le tour des protagonistes s'agitant autour de votre conflit. Il s'agit de connaître les qualités et les défauts de chacun. Enoncé comme cela, on pourrait croire que c'est tout bête mais croyez moi sur parole, il est très important d'avoir ces informations en tête.

Concernant votre ex conjoint, qui plus est, c'est certainement ce qu'il y a de plus facile. Après tout, vous avez vécu ensemble un certain temps, vous avez eu des enfants ensemble, donc vous la connaissez un petit peu 😉 Elle avait (et a surement encore) des qualités quand vous vous êtes rencontré !

quality photo

Il y quand même un hic, il va falloir faire l'effort (un gros) car en pleine séparation ou après coup, il est tout à coup bien compliqué de trouver des qualités à son ex conjoint. Donc, faites l'effort, souvenez vous du temps où vous vous entendiez bien et notez ce qui vous passe par la tête sur un papier. Comme cela le travail pénible est fait une fois pour toute ! Pas besoin d'y revenir encore et encore.

 

Je n'ai jamais dit que la gestion des conflits serait une partie de plaisir. Pour le plaisir jetez un coup d'oeil côté recette de cuisine 😉 !

 

Trouver la stratégie

Pour avancer un peu plus, le but de cet exercice n'est pas de vous remémorer avec nostalgie (ou pas selon votre cas) le passé mais de définir une stratégie de communication. Je vous le rappelle si vous l'aviez oublié, l'objectif est de gérer votre conflit, de le faire dégonfler, d'atteindre un objectif défini. Et surtout de ne pas répéter les mêmes erreurs.

strategy photo

Pour faire simple, vous avez devant vous les leviers à utiliser. Piochez dans cette liste et concentrez vous sur deux qualités ou deux défauts. Si votre ex conjoint est dynamique et volontaire, proposez lui de la laisser faire telle ou telle chose. Proposez et dites "si ça ne te semble bien et si tu veux bien participer..." ou au contraire si le moindre effort la fait frissonner d'effroi, proposez vous-même de "faire" ce qu'il y a à faire. Si l'argent est un problème (que se soit vrai ou faux), proposez de payer tout simplement... actionnez les bons leviers !

 

Suivez ces 6 étapes pour apaiser les conflits avec votre ex

 

Si vous avez bien compris, il va falloir reprendre où vous en étiez resté et ramer pour rouvrir un sujet qui est surement brûlant. Ensuite, on enclenche la deuxième et on re communique plus intelligemment, avec des questions ouvertes (de préférence) et en maniant les qualités et défauts de votre ex.

 

Avez vous des alliés ?

Pour terminer, plus on est entouré, plus on a de chance d'influer sur la situation. Comme vous avez fait le tour des forces en présence, vous savez qui à la main sur l'échiquier. Qui a de l'influence sur la situation et donc qui peut vous venir en aide. Trouvez vos alliés.

Pensez-y et ne restez pas seul alors que vous avez la possibilité d'avoir du soutien. De la famille, de l'ex-famille, des amis... cherchez et vous trouverez ! L'idée est de trouver et user d'un influenceur, de quelqu'un qui fait figure d'autorité pour placer vos arguments. La condition est que ceux-ci soient valables bien entendu sinon vous ne convaincrez personne de vous soutenir !

friend photo

 

Voilà la conclusion de cette deuxième partie de ma série d'article sur la gestion des conflits. J'espère que vous aurez maintenant plus de matière pour réfléchir sur les sujets sur lesquels vous butez. L'essentiel est de prendre un peu de recul et de regarder ce qui se passe. Prenez des notes, il n'y a aucune honte à cela, préparez vous car c'est très important. Le but est d'atteindre votre objectif qui sera souvent voire tout le temps lié au bonheur de vos enfants.

Moins il y aura de tensions, moins les enfants souffriront, plus vous pourrez faire valoir votre point de vue et vos demandes aboutiront à plus de succès. Promis !

Pour terminer dites moi quel genre de conflit entretenez vous avec votre ex conjoint ? Partagez moi vos expériences ?

 

 

Suivez ces 6 étapes pour apaiser les conflits avec votre ex

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.