Garde alternée et pension alimentaire

pension alimentaire et garde alternee

Payer une pension alimentaire en garde alternée ?

Comme la majorité des papas divorcés, au moment du choix de la garde alternée, 50% du temps chez le papa et 50% du temps chez la maman, on pense que l’on ne payera pas de pension alimentaire.

Rien n’est plus faux

Et c’est toujours la source d’une déception assez énorme car la pension alimentaire signifie (quoiqu’on en pense) une sévère amputation financière. Tant sur les futurs projets que sur le quotidien, on se retrouve à compter chaque euro dépensé, on voit s’envoler l’argent pour le bien être de nos enfants.

Et il vaut mieux raisonner comme cela pour ne pas se créer des tourments. Mais ce sujet particulier fera l’objet d’un prochain article sur comment j’ai fait le deuil de ma pension alimentaire et su rebondir par rapport à cet aspect négatif de mon divorce.

Découvrez les 7 pièges à éviter avant de divorcer

Une réalité d'un autre temps

Garde alternée et pension alimentaire

Il faut tout de suite dresser le tableau : à moins d'être dans une situation financière délicate (chômage ou précarité), vous allez payer une pension alimentaire même si vous avez vos enfants 50% du temps. Au nom du quoi me demanderez vous ? Au même nom que celui qui donne encore la majorité des gardes d'enfants aux femmes.

Cela vient d'une époque lointaine où seuls les hommes travaillaient pour subvenir au besoin de la famille et où les dames étaient à la maison pour éduquer les enfants, faire la popote et le ménage. Tout vient de là et les mentalité de nos juges sont souvent (trop souvent) issues de ce modèle des années 40.

Nous sommes quand même presque un siècle plus tard !

Même si nous connaissons tous des papas à la ramasse, incapable de s'occuper correctement des enfants et à qui nous hésiterions à confier ne serait ce que une heure nos petits, une grande partie de la gente masculine a "évolué" et est tout à fait à la page. Malheureusement, les anciens réflexes ont la vie dure au tribunal. Tant pis pour nous et tant pis pour nos enfants.

Une pension pour les lier tous

Nous voilà le décor planté. Et avec ce décor, il y a un "anneau", une relique, un dogme qui est utilisé par les juges pour trancher et nous appliquer une sanction financière. La grille des pensions alimentaires. Elle fait foi et est appliquée dans 95% des cas.

Garde alternée et pension alimentaire

Elle tient compte des 3 modes de gardes identifiés à ce jour :

  • La garde classique (1 weekend sur 2 + 1/2 des vacances)
  • La garde alternée ou partagée (50 / 50)
  • La garde réduite (garde classique sans les weekends : en cas de grande distance entre les parents)

Cette grille m'a été infligée dès mon départ du domicile conjugal (vous devez continuer à pouvoir au besoin du foyer, ce qui est normal et juste), et après pendant deux années de garde alternée.

Pour la petite histoire, j'ai versé 450€ par mois pour mes deux enfants en garde partagée.

Donc ne soyez pas surpris et si vous n'étiez pas au courant, prenez cet élément en compte car la pension alimentaire est une coupe importante pour vos finances. Il faut anticiper cela pour pouvoir vous projeter plus justement et sereinement pour la suite de votre vie.

Découvrez les 7 pièges à éviter avant de divorcer
Rappel des basiques

Pour terminer, la pension alimentaire est due jusqu'à ce que les enfants ne soient plus à charge du parent qui à la chance de pouvoir éduquer ses enfants. Même après 18 ans sauf si celui-ci est entré dans la vie active. La pension alimentaire est aussi réévaluée à la hausse tous les ans et il convient d'appliquer le barème INSEE de révision des pensions alimentaires. Ce barème est disponible courant du mois de Janvier.

Je vous conseille de l'appliquer en Février, ce qui est plus simple que de faire du rétroactif sur Janvier où vous n'aurez jamais l'information en temps et en heure.

Important : en cas de changement de situation personnelle et si vos revenus sont revus à la baisse (chaumage par exemple ou si la situation de votre conjoint s'améliore), vous pouvez demander une révision à la baisse de votre pension alimentaire. Pour ce faire il faut contacter le JAF ou le tribunal qui vous communiquera le formulaire à remplir pour exercer votre droit. Vous pouvez aussi passer par un avocat.

Ainsi se termine cet article qui vous aura peut être appris quelques éléments clé sur la pension alimentaire versée suivant les différents modes de gardes. N'hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaire ci-dessous !

Greg / Papa Divorcé

Greg est le créateur du blog Papadivorce.com. Papa de 3 enfants et salarié cadre dans une entreprise du privé à plein temps, il partage avec vous de précieux conseils suite à son divorce en espérant vous aider à traverser cette épreuve et vous rendre la vie plus facile.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *