Comment maximiser ses chances d’avoir la garde exclusive de son enfant

Obtenir la garde de votre enfant quand vous êtes papa est un combat monumental. C’est vaincre Tyson quand on a un corps de poulet ou battre Mickael Phelps sans savoir nager. Si vous vous lancez dans ce combat, vous devez savoir ceci.

L’implication des pères fait évoluer la situation

Au fil du temps et des évolutions sociétales, de plus en plus de pères refusent de ne plus jouer leur rôle une fois la séparation actée. Les choses changent, les mentalités bougent et les pères ne se cantonnent plus à une rôle de père porte-feuilles.
Chers papas, vous voulez vous impliquer, être présent et jouer votre rôle auprès de votre enfant pour le faire devenir un adulte accompli et l’aider à chaque étape de sa vie. Et c’est formidable !
Il y énormément de raison à cela :
  • Implication dans l’éducation
  • Implication dans le suivi scolaire
  • Ne pas être relégué au rôle du père lointain
  • Parce qu’on se sent d’assumer (même pas peur)
  • Parce que c’est notre devoir (et aussi un droit quelque part)
  • Parce que parfois la maman est hors sujet
  • Parce que parfois on est mieux placé
 old working man photo

L’impact de notre héritage

Malgré ce changement progressif de situation, il y a un gros souci. Nous traînons derrière nous des décennies d’habitudes, de structures sociétales et éducationnelles qui font que nos avons le système contre nous.
Nous devons nous battre contre des colosses armés jusqu’aux dents et qui nous rendent la vie et nos choix très difficile à tenir.
Si nous remontons dans le temps, dans un passé pas si lointain, les femmes ne pouvaient pas travailler. Les tâches étaient rigoureusement séparées : les hommes à l’usine ou à la mine et les femmes à la maison pour s’occuper des enfants.
Il faut attendre 1965 pour que les femmes puissent accéder au travail librement (sans l’accord du mari) mais dans les faits c’est beaucoup plus tard que cela se démocratise. Même encore aujourd’hui, les hommes gagnent mieux leur vie que les femmes à poste équivalent.
Les hommes ont encore cet « avantage » financier et il existe beaucoup de foyer où la femme reste à la maison où alors elle a un petit job et reste disponible pour l’éducation des enfants.
cooking woman photo
Quand ma maman a divorcé de mon père, elle était chef des urgences d’un hôpital. Mais une fois remariée, elle a choisi de rester à la maison pour s’occuper de mes 2 demi frères et moi. Elle nous emmenait à l’école, faisait les devoirs, prendre le goûter, le bain… Et c’était dans les années 80 – 90, pas en 1960 !
Tout cela pour vous dire que ce modèle est ancré en chacun d’entre nous et qu’il transpire dans les décision de séparation et dans les jugements de divorce.
Maintenant que nous avons parlé de la situation de départ qui explique beaucoup de décisions (mais pas toutes), je vais vous parler des critères majeurs retenus pour l’attribution de la garde exclusive de votre enfant.

Le faux critère financier

Je vais débuter cette liste par un faux ami. Je veux bien sur vous parler de l’argent. Si vous avez une bonne situation, plus confortable que votre conjointe, vous pouvez penser que c’est un argument de poids.
Vous gagnez plus donc vous pouvez payer plus de choses, emmener votre enfant en vacances, épargner pour son futur permis de conduire et ses études. Alors que votre conjoints ne pourra pas faire tout cela.
En gros, vous pouvez offrir une meilleur vie, un meilleur niveau social à votre enfant. Peut être un meilleur avenir.
rich man photo
Même si vous pensez que c’est un argument qui fait mouche, qui fait sens. Même si vous avez sans doute raison parce que la situation financière est un facteur majeur de réussite pour la vie de votre enfant.
La justice, elle, n’a pas le même regard que vous sur ce sujet. Elle bénéficie d’un levier extrêmement puissant pour contrecarrer cette situation : la pension alimentaire.
Votre situation financière personnelle ne sera jamais regardée comme un atout pour l’avenir de votre enfant mais avant tout elle sera analysée pour mettre en place une pension alimentaire.
La pension alimentaire, il faut la voir un peu comme un moyen de redistribuer en quelque sorte les richesses entre les ex conjoints. Si un des conjoints gagne moins bien sa vie, ce n’est pas de sa faute (suivant les situations cette affirmation peut être vraie ou fausse) et on va l’aider au détriment de l’autre conjoint.
Parfois des choix de vie sont vraiment faits au détriment d’un des conjoints qui restera à la maison au lien de faire carrière. Cela dit pour faire carrière, il faut un métier où on peut faire carrière. Et pour faire un métier où on peut faire carrière, il faut, dans la majorité des cas, un bon diplôme.
Je referme la parenthèse parce que ce n’est pas souvent pris en compte.
rich man photo
Pour conclure sur l’aspect financier, même si vous le voyez à votre propre avantage, il ne faut pas « trop » compter dessus malheureusement comme avantage pour obtenir la garde exclusive de votre enfant.

Le critère absolu : la disponibilité pour les enfants

Dans la majorité des cas, il n’y a qu’un critère qui fait toute la différence. Les mauvaises langues diront que c’est le sexe mais non, il n’en est rien. C’est surtout votre capacité à être disponible pour vos enfants.
Le temps que vous pouvez allouer à l’éducation de votre enfant est déterminant.
Si votre ex conjoint est dans cette situation, vous vous battez surement contre un moulin à vent :
  • votre est au chômage
  • votre ex est en congé parental
  • votre ex est rentier
  • votre ex travaille à mi-temps
  • vous travaillez en horaires décalées
Si vous êtes dans une de ces situation, vous êtes fini. Vous n’aurez jamais la garde exclusive de votre enfant. Je sais, c’est dur à lire mais c’est la vérité.
Et je vais aller plus loin.
Lorsque j’ai demandé la garde exclusive de mes enfants, mon ex femme et moi avions mis en place une garde alternée.
J’ai du batailler avec mon management et ma RH pour avoir « le droit » de ne pas être discriminé parce que j’arrivais plus tard et partait plus tôt une semaine sur deux au travail.
schedule photo
Un père qui part tôt du travail, c’est un tire au flan. Un mère qui part tôt du travail, c’est normal, elle va s’occuper des enfants.
A noter, que ce sont les hommes qui créent ce genre de considération dans le monde du travail.
Au moment où j’ai demandé la garde exclusive (ou pleine) de mes deux enfants, mon ex femme ne travaillait pas. Malgré cette situation, j’ai prouvé que je récupérais les enfants plus tôt à la garderie et que je passais donc plus de temps avec eux alors que je travaillais.
Mon ex-femme faisait, quant à elle, appel à pas mal de personnes de son entourage pour conduire et récupérer les enfants mais c’était tout à fait normal, c’est « l’entraide entre maman ». Un truc surement exclusivement pour les mamans 🙂
Cet argument de disponibilité n’a pas été retenu car la maman ne travaillant pas, elle avait plus de temps à consacrer – sur le papier – aux enfants. Fin de l’histoire.

L’autre critère : l’implication personnelle auprès des enfants

C’est bien plus subjectif et donc difficile à prouver mais votre implication auprès de vos enfants revêt une importance particulière.
Les sorties que vous proposez à vos enfants. Les activités auxquelles vous les accompagnez. Le temps de qualité que vous leur consacrez en jouant avec eux
Il faudra que vous y pensiez. Et que vous le fassiez constater par des tiers pour apporter des preuves substantielles que vous êtes impliqué et que vous prenez au sérieux et à coeur votre rôle de père.

schedule photoA la maison vous ne passez pas votre temps devant votre console de jeu favorite pendant que les enfants jouent dans leur coin. Vous n’êtes pas tous les samedis soir au stade pendant que votre conjointe s’occupe seule de votre enfant. Vous ne passez pas la nuit en boîte ou à faire la bringue pendant que votre conjointe reste à la maison avec les enfants.

Vous aurez compris ce point. Si vous n’êtes pas réellement impliqué, vous allez récolter des tas de déclarations des proches de votre ex qui pointera du doigt votre manque d’intérêt/implication pour votre enfant.

Mission zéro défaut pour le père

Alors vous l’aurez compris, les défauts des pères sont scrutés à la loupe et la situation est loin d’être équivalente pour les femmes.
Je ne dis pas cela pour polémiquer. Je sais qu’en lisant cet article, bon nombre pourront penser que je relance une guerre des sexes. Mais ce n’est pas le but ni la motivation.
perfection photo
Le but de cet article est de vous faire prendre conscience qu’en tant que père, nous partons de loin et qu’il faut être exemplaire. Vous n’avez pas le choix. C’est comme ça et ça va l’être encore pas mal de temps.
 Cela fait maintenant un bon moment que je suis des centaines de pères divorcés et j’ai pu étudier tout un panel de référence pour vous parler de ce sujet de manière éthique. Certes aussi un peu franche et directe mais c’est la vie, elle est difficile et ne fait pas de cadeau.
Quand le père présente un défaut, la garde est souvent accordée à la mère et il n’y a rien à discuter ou à tenter de faire pour changer les choses.
Par contre quand la mère présente des défauts – parfois même psychologique – inscrits dans le dossier, révélé par les enquêtes sociales… Cela ne suffit pas, selon la formule « on laisse une chance à la mère » et c’est parti pour 6 mois de test de garde alternée.
Si la situation est maintenable et propice au bon développement de l’enfant, à une vie équilibrée, je pense que c’est quelque chose de positif.
Mais dans le cas inverse, c’est assez insoutenable pour le parent « apte » et fait se prolonger une situation de souffrance inutile pour les enfants.
Mais, pour le bien être de la maman, on fera tout pour qu’elle puisse un jour jouir de son droit de maternité et avoir la garde de son enfant.
Si cette situation pouvait être la même pour les pères, il n’y aurait rien à redire. Mais ils sont plus vites jugés que mis à l’épreuve. Cela changera un jour.

Le droit à l’auto décision pour les enfants

kid voice photo

Je termine cet article en vous parlant de l’avis des enfants. Il faut que les choses soient au clair dans votre esprit pour ne pas espérer l’impossible ou rêver l’improbable.
A partir du moment où un enfant peut écrire au juge pour lui demander de se faire entendre, le juge a obligation de recevoir l’enfant. C’est une bonne nouvelle mais il y a un problème de taille.
Votre enfant ne sera surement pas jugé apte à avoir un discernement suffisant pour apprécier la situation. Est-il manipulé ou agit-il vraiment de son propre chef ? C’est l’enjeu de la difficile position du juge devant la volonté de votre enfant à s’exprimer.
Le juge n’est pas obligé de prendre en compte l’avis de l’enfant avant ses 11 / 12 ans.
Cependant, malgré ces difficultés, faire entendre votre enfant devant le juge peut permettre l’ouverture d’une enquête sociale. Et c’est quelque chose qui peut déboucher sur une évolution de l’avis du juge.
Il ne faut pas se l’interdire. Bien au contraire. Avoir l’avis d’un professionnel, impartial, peut vous éclairer sur ce qui se passe vraiment (en bien comme en mal).

Rien n’est facile mais tout est possible

Alors, je n’écris pas cet article pour vous saper le moral. Dans les statistiques, il y n’y a pas énormément de gardes exclusives accordées aux pères, c’est vrai. Mais il faut pondérer par le fait que peu de pères demandent la garde pleine de leur enfant. Ce qui est certainement un tort.
strong photo
De plus, avec tout ce que je viens de vous lister, les pères partent défaitistes et préfèreront demander une résidence alternée. Esprit loser ou effet petit bras, je ne saurai le dire, mais ça se comprend vraiment car il y a tant à perdre.
Mais aussi car tout simplement parce que la garde alternée pour les enfants est de plus en plus plébiscitée (moi j’en suis sorti) et de plus en plus accordée par les JAF.
C’est une bonne chose ! Mais attention à l’euphorie et au lendemain qui déchante. Pour moi, avec la garde alternée, vous êtes en sursis. A la merci d’un changement de vie qui remettra tout en cause tôt ou tard (rencontre de nouveau conjoint, déménagement, mutation, opportunité…).
Et vous partagez nous ce quelle garde vous avez demandé ? Et celle que vous avez finalement obtenue ?

 

18 Commentaires

  1. Patrice

    Salut,
    Je suis actuellement en plein divorce et je compte bien me battre pour avoir la garde de mon fils. C’est gentil d’avoir partagé cet article. Il me sera très utile, merci.
    Passe une bonne journée

      1. Pinheiro

        Bonjour à tous !
        En pleine séparation et madame fuit chez son papa à 500kms.. Évidemment avec notre fils.
        Je vais mettre tout en œuvre pour avoir mon fils près de moi même si bien sûr cela risque d’être très très difficile. Je vais me battre.
        A partir du mois de mai 2020 je serai marchand de bien et j’aurai beaucoup de disponibilité pour mon enfant.
        Je pourrais l’emmener à l’école et le récupérer à la fin de sa journée d’école.
        J’espère que cela me sera bénéfique.

        Je reviendrai vers vous pour vous dire comment mon avocat voi les choses

        Raf.

  2. Cilou

    C’est le revers de la médaille… Vous payez les pots cassés par vos anciens qui ont laissé les femmes se dépatouiller seules avec les bambins, trouvant plus confortable de ne pas se casser la tête avec ça.
    C’est ce qui est terrible dans cette société patriarcale : personne ne s’y retrouve ! Les rôles assignés aux unes et aux autres finissent toujours par nous sauter au visage.
    Les femmes ont pris possession de la cellule familiale dont la responsabilité leur a été imposée sans qu’elles le souhaitent vraiment… Et maintenant que vous souhaitez y prendre part, on ne vous laisse plus faire (tout en vous reprochant de ne pas y être intégrés).
    P’têt que dans cinquante ans on aura trouvé l’équilibre ? Je l’espère en tous cas…

  3. Magnus Ratigan

    Je suis papa de 5 enfants (2 d’un précèdent mariage ou nous avions opté pour la garde alternée et où tout se passe très bien et 3 d’une union suivante et qui est l objet de mon combat aujourd’hui)
    Je vous ferais part de mon aventure ultérieurement car je débute a peine ma démarche.
    D’ailleurs merci pour cet article ….je suis conscient de l’âpreté de la lutte juridique qui m’attend, mais je me battrais jusqu’au bout pour le bien de mes garçons (pour l’anecdote il y en a un dont je ne suis pas le géniteur mais que j ai reconnu en mairie).
    Il est évident que je vous partagerai mon expérience afin d’aider tout les « vrais » papas à obtenir le meilleur pour leurs enfants.

  4. Marie

    Chez nous, la maman a demenagé sans projet à 1h30 de la maison alors que nous etions en garde alternée. C’est le papa (mon conjoint) et moi même qui avons obtenu la garde exclusive depuis septembre dernier de sa fille de 7 ans . La maman fait appel, nous attendons donc le nouveaujugement…

    1. sabine

      Bonjour,
      L’ex de mon compagnon vient de déménager à 300 km en l’informant par courrier recommandé. Une procédure était débutée pour demander la garde alternée avec une audience prévue fin novembre. Jusqu’à présent aucun jugement n’avait entériné un mode de garde.
      Nous sommes ravagés par ce départ mais bien décidés à nous battre. La maman est partie rejoindre un mec rencontré depuis à peine 4 mois, elle ne travaille pas et nous empêche de prendre les enfants depuis 1 mois.

  5. Seby

    Alala moi je suis en plein divorce aussi, j’habite à 400km, je les fait 1 week end sur deux mais sa mère exige que je le récupère devant sa porte et comme elle habite dans un village paumé et que je monte en train car pas de voiture fiable ( je lui ai laissé la mienne pour transporter durablement le petit) et bien elle refuse de faire les derniers 18km. Sachant qu’elle ne fait que bosser, qu’elle voit son fils de 6h à 7h le matin et ensuite le soir pour douche repas et dodo. Elle bosse même quand elle est à la maison… Moi je suis certains de pouvoir m’en occuper plus mais forcément pour les JAF maman c’est mieux que papa comme tu dis…

  6. Anto

    Bonjour
    Je suis papa de 2 petites filles de 6 et 8 ans.
    Avant l’audience j avais changé de travail pour faire une garde alternée car cela était une volonté commune mais la mère est partie du jour au lendemain en province pour rejoindre un compagnon.
    Ayant fait un référé juste avant son départ et ayant pu prouver ces faits, j’ai obtenu la garde exclusive.
    Mais après un an la mère fait une requête pour demander la garde…
    J’espère qu Elle n’aura pas gain de cause.

  7. Franck

    Merci pour l’article..Je veux aussi..La garde de mon fils…Pour l’avoir élevé!Mais je pars de très loin..Par contre cela ne me décourage pas de prendre toutes mes chances.

  8. Julien

    Bonjour j’ai demandé moi aussi la garde de mon fils. Jugement jeudi 16 mai 2019. J’ai eu le malheur de prendre un cabinet d’avocats où ce sont des femmes. Grosse erreur c’est moi qui fait presque tout le job. En plus avec aide juridictionnelle. La maman est partie vivre chez les parents de son amant au mois d’août. Ensuite en est partie en foyer puis a eu un logement près d’eux, il a emménagé avec.
    En février elle l’a quitté pour un autre, entre temps elle l’a trompé avec une femme. Elle lui a dit avoir envie de fumer du cannabis. Son ex amant et la maman de ce dernier ont écrit au juge pour dénoncer son comportement. Nous l’avons aussi signalé à l ASE.
    Maintenant j’attends le verdict. Je serai ravi de conseiller un papa si besoin même si j’ignore si j’ai fait ce qu’il fallait. Ce qui est sur c’est que j’ai fait mon maximum et quoi qu’il en soit j’ai de l’expérience et donc j’ai fait des erreurs. (L’affaire étant en cours je préfère donner un faux nom)

  9. FRANCK IRANSHUBIJE

    Bonjour à tous! Quelqu’un peut m’explique avec objectivité, ce pt1 de « paradigme de la justice par rapport aux pères dans la séparation »??…On doit juste avoir de le rôle de « père putatif »….

    J’ai une ex qui se gène pas de boire et prendre mon fils en voiture(un verre ou 2 c’est pas grave,on banalise l’alcool),qui attend 24h avant d’amené mon fils de 5ans 1/2 aux urgences blessure cheville , qui le dépose sur le canapé du salon de mon ex belle mère en guise de lit, pour que madame sorte entre amie ou voir son amant,..

    Concernant sa scolarité mon fils moyenne d’absence ahurissante..Mais la législation Belge ne soumet pas les enfants de moins de 6ans à l’OBLIGATION SCOLAIRE…ON PASSERA DEVANT UN JUGE BIENTÔT…MAIS D’APRES LES ECHOS J’AI AUCUNE CHANCE D’AVOIR LA GARDE MALGRE TOUT CA!..

    1. Jean pierre

      Bonjour moi mon ex est parti le 12 juillet je suis rentré du travail il y avait plus personne avec mes deux filles de 3 ans et 1 ans la petite de 3 ans inscrits à l’école dans ma commune à la rentrée et j’ai aucune nouvelle de pluie et j’ai fait une demande en référé qui a été accepté nous passons le 20 août au tribunal je demande la garde exclusive car elle est partie à 300 km j’ai préparé un grand dossier pour prouver que les 15 derniers jours tout allait bien avec des messages d’amour de l’attendre as les photos qui le prouve les SMS qu’il éprouve elle a tout organisé son départ et elle a porté plainte bien évidemment pour harcèlement dégradation de sa vie depuis que je suis avec elle alors que je l’ai récupéré au resto du coeur mais ça c’était un choix ne travaillais pas aucun revenu et en plus violence habituel alors que je suis pas du tout quelqu’un de violent donc nous passons au tribunal le 20 août et j’espère vraiment avoir la garde de mes filles car elle me manque énormément et elles ont leur maison

      1. Pinheiro Raphaël

        Bonsoir jean pierre
        Comment c’est dérouler votre comparution le 20 août au tribunal ?

        Peu importe la situation dans laquelle nous sommes papa ou maman n’as pas à partir du jour au lendemain c’est juste immoral. Et tellement dur à surmonter de ne plus voir son enfants.

        De mon coter mon ex compagne a saisie le tribunal
        La date à été poser le 24 septembre 2019
        Mon avocat de son coter vas tenter de saisir le jaf en réfère d’urgence. Je croise les doigts et j’espère avoir ma garde de mon enfants.

  10. Marine Mepoint

    Bonjour ; je suis une maman je m’appelle Marine et j’ai 32 ans Eh oui je lis également les post de papas qui réclament la garde exclusive de leurs enfants ! Après tout pourquoi pas ; lorsque le papa n’a pas été plus qu’égoïste durant la vie commune et qu’il ne fait pas cela juste pour em…… la maman !
    Voilà cela fait cinq ans ( naissance de notre fils ) que mon ex a décidé délibérément et uniteralement de faire dormir notre fils entre nous dans le lit conjugal ! Chose que je refusais en bloc ( première source de conflit ) ce qui nous a conduit bien évidemment à nous séparer ! il boit de l’alcool chaque jour vin au déjeuné et apéro le soir avant le dîner plus vin repas ! ( d’apres Lui c’est tout à fait normal ! ) chose qui me rebutait également ! il est son propre chef et travaille en profession libérale kinésithérapeute ! Donc beaucoup que dis je énormément d’heures ! Nous avons vécu quelques temps ainsi ; mais j’ai fini par partir ! N’en pouvant plus ! Et surtout il avait une relation extra conjugale avec son associée infirmière ! ( je sais c’est cliché ) mais peut importe il fallait à tout prix que je m’en aille !!!! J’avais deux enfants d’une première union dont j’ai la garde le papa ayant à l’époque privilégié sa vie pro et son évolution ; et nous avons eu Marin par la suite ! J’ai trouvé une maison pour toute ma tribu ; et chacun a sa chambre enfin ! Marin dort pour la première fois seul et adore cela ! nous nous retrouvons et nous partageons davantage que lorsque le papa était présent ! C’est fou ! Aujourd’hui il se dresse devant moi et me menace d’utiliser des états de faiblesses datant de je ne sais quand suite au décès de ma sœur d’un cancer à 35 ans ! Il réclame la garde alternée alors qu’il n’a jamais pris la peine d’alléger Ses horaires lorsque nous vivions ensemble pour marin et qu’il préférait traîner trois de plus au boulot pour sauter son associée plutôt que de rentrer Voir son fils ; il dort avec lui en torse nu ; et crée un sentiment très bizarre de dépendance à cela ! Comment analysez vous cela ? Pour ma part je ne souhaite pas lui laisser la garde car 1: il y a deux autres enfants avec qui il évolue et grandit depuis sa naissance et que j’ai en garde exclusive ! 2 : il donne une éducation très différente de la mienne à marin qui semble perdu permis toutes ces règles 3: il le prend pour son doudou et ne veut la garde de son fils que dans son propre intérêt sans penser un seul instant à son bien être personnel ! Veuillez noter également que je suis très arrangeante et que déjà avec les premiers ; j’élargie Énormément les droits de garde ! Je lui ai proposé également de le prendre du mardi soir au jeudi matin une semaine sur deux et trois week end par mois ! Je pense que c’est extrêmement arrangeant ! Voilà parole d’une maman au milieu de celles de père ! Je prend vos réponses et conseils avec plaisir

  11. Bonjour merci pour ce blog. J’ai également créer un blog sur la résidence alternée, j’avais besoin de m’exprimer: https://residencealternee.home.blog/2019/05/27/residence-alternee-fabien-bacro-de-lufr-de-psychologie-de-luniversite-de-nantes-presente-les-resultats-dune-nouvelle-etude-qui-conforte-le-bien-fonde-de-la-residence-alternee-pour-lequilibre/amp/__twitter_impression=true
    Je suis dans la requête, et l’enjeu c’est la RA de ma fille de 3 ans. J’ai également une fille de 15 ans d’une première union.

  12. Nini

    Bonjour à tous,

    Actuellement mariée depuis 6 mois avec mon mari, il a un fils de 6 ans qu’il a eu avec son ex, de qui il est séparé depuis 2015.
    Nous venons d’avoir une petite fille il y a 1 mois et sommes ensemble depuis 2 ans.
    Aujourd’hui nous demandons la garde exclusive de son fils, sous sa demande car je le site (Maman ne s’occupe pas de moi, donc je veux vivre avec vous).
    Nous avons donc fait appel à une avocate ainsi que commencé une demande auprès du JAF.
    Cependant, mon mari avait eu des problèmes d’alcool à la suite de cette séparation mais depuis 1 an on s’est battu tous les deux pour qu’il se sorte de cette maladie et il ne touche plus à une seule goutte.
    Cela étant son ex avait fait constater ses abus et avait obtenu la garde en 2016.
    Malgré cela, mon mari s’occupe très bien de son fils et depuis que je suis avec lui, j’ai constaté pas mal de points négatif venant de son ex envers son fils.
    Elle change de compagnon très souvent (7 en l’espace de 2 ans), elle les présente tous à l’enfant ( ce qui le perturbe bien et qu’il ne s’en cache pas de le dire ), il est en insuffisance pondérale lorsqu’il est chez elle, car comme il nous dit, il mange pas du tout équilibré là-bas, mange que ce qu’il veut une fois la nourriture dans l’assiette et surtout mange tout seul car elle préfère regarder la télé ou être en train de batifoler avec son compagnon du moment.
    Elle le fait très souvent gardé chez sa grand mère car sur ses dire à elle, elle travail.. ( pas à temps plein) nous aussi nous travaillons et pourtant à aucun moment nous l’avons fait dormir ailleurs que chez nous à chaque vacances où il venait. Il lui ait arrivé de lui faire manquer l’école car elle allait voir un de ses compagnons.. elle refuse constamment de jouer avec lui, lui a acheté une tablette, sur laquelle il passe ses journées et soirées, se couche à des heures indécentes malgré l’école.
    Nous avons donc demandé des examens médicaux car à 6 ans il fait la taille et le poids d’un enfant de 3 ans, il prend du poids lorsqu’il vient chez nous et perd tout une fois chez sa mère. Un médecin nous a fait une attestation le stipulant après constatation. Nous avons également pu voir ( grâce à une demande acharnée au médecin de chez elle) qu’elle ne l’emmène jamais consulter, même lorsqu’il est malade (elle nous ment d’ailleurs à ce sujet sur ses messages mais nous avons la preuve avec le dossier médical). Elle a déja fait preuve de violence envers son fils ce qui est aussi stipuler sur les sms échangés. En bref ce n’est pas une mère stable, égoïste, impulsive et violente par moment.
    L’audience est le 30 septembre.
    Pensez vous que nous ayons une chance d’obtenir la garde, sachant que nous avons apporté toutes les preuves nécessaires et que de son côté elle n’a rien à nous reprocher mis à part le problème d’alcool que mon mari avait avant (qui depuis fait des prises de sang afin de prouver sa sobriété. Sachant également que depuis peu il a une petite soeur chez nous.
    La garde alternée est impossible car nous habitons à 1h30.
    Je vous remercie par avance pour vos réponses et surtout merci pour ce blog très bien construit et instructif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.